Thèmes traités en Loge

bateau_peche

La méthode

Deux fois par mois, les Francs-Maçons de la Loge « La République Malouine » se réunissent autour d’un ordre du jour généralement composé (entre autres) de deux planches. Les sujets de réflexion, laissés au libre choix de chacun, peuvent être philosophiques, historiques, commémoratifs, ou traiter d’un sujet de société ou d’actualité.
Chaque année, l’Obédience demande à l’ensemble des Loges qui la composent de travailler sur des sujets nationaux, au nombre de cinq. Plusieurs de ces « Questions à l’étude des Loges » sont traitées en commissions, et font l’objet d’une réflexion collective au sein de chaque Loge. Les rapports sont transmis aux instances régionales, puis nationales, les meilleurs travaux de chaque région faisant l’objet d’une publication annuelle.
Ce foisonnement d’idées permet au Grand Orient de France de se positionner sur les grands sujets de société et d’apporter sa pierre au débat Citoyen, que se soit dans le cadre de conférences nationales ou internationales, de consultations, d’auditions de commissions parlementaires, etc…

Nos visiteurs d’un soir garderont à l’esprit que les textes qui leurs sont présentés dans les pages de ce site sont destinés à être lus devant une assemblée. La parole est ensuite donnée aux Frères et Sœurs présents, chacun pouvant enrichir le travail de l’orateur par sa réflexion, ses doutes ou ses connaissances. La lecture de ces travaux sur un écran d’ordinateur est donc nécessairement réductrice.

Le droit naturel : Quand l’idéal de justice s’insatisfait de l’état du droit et réclame davantage

 Cette planche sur les droits naturels est une ébauche de réflexion sur ce qu’est le droit et à partir de quelles valeurs celui-ci s’est-il bâti. Son but est de montrer qu’un idéal de justice nous amènera à chercher la remise en cause d’un droit mal fait et injuste par le truchement des droits naturels.

Diversité vs Egalité

(planche collective présentée lors d’une Tenue interobédientielle)

 Chaque citoyen pourrait – à priori – se rassembler derrière une valeur telle que le respect de la diversité. Néanmoins, son inscription dans le préambule de la Constitution ne risque t’elle pas d’aller à l’encontre du principe d’Egalité et de conduire, en réalité, à une réduction de la liberté d’expression et à un glissement vers le modèle communautariste anglo-saxon ?

Que faire pour assurer la dignité de l’Homme en fin de vie ?

(question à l’étude des Loges 2008/2009)

Euthanasie : Légalisation d’un meurtre ?

 Une Loge Maçonnique n’est pas une assemblée monolithique bercée par une pensée unique. Chacun peut y exprimer librement ses opinions, ses doutes, … parfois ses certitudes. Certains sujets, comme la fin de vie, peuvent prêter à controverses. Voici présentées deux planches récentes sur l’euthanasie, qui illustrent ces positions divergentes qui s’expriment parfois en Loges.

L’eugénisme, ou quand la science dérape

 L’eugénisme consiste à favoriser la reproduction des éléments sains d’une population et à limiter celle des individus porteurs de caractères jugés défavorables. Ces théories existaient dès l’Antiquité, se sont répandues au XIXème siècle sur la base de recherches soi-disant scientifiques, et ont pris une ampleur dramatique au XXème siècle avec l’Allemagne nazie. Si l’eugénisme fait aujourd’hui partie du passé, des dérives restent possibles ; les découvertes en matière de bioéthique risquent d’y contribuer.

De la rhétorique à la parole

 Que faisons-nous quand nous parlons ? Question pour toute femme et tout homme ! L’article proposé ici essaie de distinguer des concepts de base : rhétorique, discours, parole. L’article analyse plus particulièrement cette parole humaine, avec sa fragilité et sa dimension morale, notamment.

La mondialisation
C’est à partir du XIXème siècle que le mouvement a vraiment démarré, pour devenir inéluctable avec les moyens techniques d’aujourd’hui. Un pouvoir de régulation parait cependant nécessaire pour éviter toute dérive faisant obstacle au but qui doit être recherché : Améliorer le sort de l’Humanité. C’est l’idéal de la Franc-Maçonnerie.

Les guerres de Vendée, face sombre de la Révolution Française
La contribution de la Franc-Maçonnerie à la Révolution Française, via les sociétés de pensée puis les clubs, est essentielle. Le point d’orgue de la face lumineuse de la Révolution est la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. L’histoire officielle va longtemps occulter la face sombre de la Révolution, celle de la Terreur inspirée et conduite par les Jacobins. L’exutoire à leur idéologie totalitaire et désincarnée fut la mise à sac de la Vendée en 1793. De la répression dure mais classique d’une guerre civile, les « Colonnes Infernales » vont organiser méthodiquement et sous le contrôle de l’Etat, le premier massacre génocidaire d’inspiration idéologique de l’histoire. C’est la face sombre de la Révolution Française qu’il est de notre devoir de Maçon de revisiter.

L’essence de la sagesse – L’instant de Lumière

 Les hommes cherchent depuis l’aube des temps la Sagesse à travers diverses traditions, différents « savoir êtres » mais il semble bien que depuis l’éternité, la Sagesse réside dans l’instant présent.

Les pyramides

 Les Pyramides, pointues en toutes choses, mettent en scène les rêves d’immortalité de l’homme en tirant un trait entre lui et le divin. L’Egypte bien sur, mais aussi l’Amérique du Nord ; sépultures ou temples, elles démontrent un vrai savoir faire de bâtisseurs … et continuent de poser quelques questions.

La construction européenne doit-elle s’accompagner d’une approche commune de la notion de Laïcité ?

(question à l’étude des Loges 2008/2009)

 En ce début de XXIème siècle, alors que les attaques contre la Laïcité se multiplient, tant au sein du Conseil de l’Europe qu’à la tête de l’Etat français, la question de son universalité reste posée. La Laïcité est-elle transposable en l’état à l’ensemble des pays composant l’Europe ? Permet-elle de respecter la diversité des cultures européennes ? Analyse et tentative de réponse(s).